comité de Provence de rugby
Rugby en Provence
billetterie
accueil comité de Provence de rugby
contactez le comité de Provence de rugby

Sécurité du pratiquant – Académie des premières lignes

Suite à l'intervention de Monsieur Denis Gutierrez, Vice-Président du Comité médical FFR, en charge du secteur Amateur, lors du séminaire des Comités départementaux, nous vous proposons, Franck Séropian et moi même, de trouver en pièce jointe un dossier  Guide sur la Commotion cérébrale, qui partage des informations concernant la santé de vos licenciés face à ce problème récurrent dans la pratique du Rugby. 

 Nous vous suggérons de bien vouloir le diffuser auprès de l’ensemble de vos staffs techniques, entraîneurs et éducateurs, et de vos responsables médicaux.

 On peut y noter que si toute personne peut subir une commotion quel que soit son âge, les enfants et les adolescents y  sont plus exposés, mettent plus longtemps à récupérer, ont plus de problèmes significatifs de mémoire et de traitement mental et sont plus susceptibles de subir des complications neurologiques.

 Ce document explique comment reconnaître une commotion / suspicion de commotion, que ce soit par le biais de ces indices visibles ou par l’observation d’autres indices.

 Vous sont proposées les questions à poser à des adultes, des adolescents ou à des enfants (12 ans et moins) en cas de présomption de commotion ou de suspicion de commotion.

 En tout état de cause, a formulé clairement la position fédérale :

DÉTECTION ET SORTIE DU TERRAIN ET EN CAS DE DOUTE NE PAS FAIRE REVENIR LE JOUEUR SUR LE TERRAIN.

 Ce document précise quelques voies de gestion d'une commotion ou d'une suspicion de commotion.

 Les joueurs commotionnés ou suspectés d'être commotionnés:

• ne doivent pas rester seuls au cours des premières 24 heures

• ne doivent pas consommer d'alcool au cours des premières 24 heures et doivent ensuite éviter d'en consommer avant d'en avoir reçu l'autorisation d'un médecin ou d'un professionnel de la santé, ou s'ils ne peuvent pas avoir d'avis médical, avant la disparition des symptômes

• ne doivent pas conduire de véhicule motorisé et ne doivent pas reconduire avant d'en avoir reçu l'autorisation d'un médecin ou d'un professionnel de la santé, ou s'ils ne peuvent pas avoir d'avis médical, avant la disparition des symptômes.

 

Les joueurs commotionnés ou suspectés d’être commotionnés doivent impérativement reposer leur corps ainsi que leur cerveau. Ceci implique l'arrêt :

• des activités physiques, telles que la course à pied, le cyclisme, la natation, etc.

• des activités cognitives, telles que le travail à l'école, les devoirs, la lecture, la télévision, les jeux vidéo, etc

 

Le repos physique doit durer au moins une semaine pour les adultes, et au moins deux semaines pour les enfants et adolescents

 

Ce document expose enfin le protocole de reprise progressive du jeu (RPJ).

 

Nous vous remercions de bien vouloir diffuser ce document le plus largement possible au sein de votre association.

 

Cordialement

 

Franck Séropian                                                                                   Pierre-Edouard Détrez

Responsable Commission médicale                                                                       Président du Comité départemental de Rugby du Gard

CT de Provence et CD30                                                                     Responsable Commission ‘’Sécurité’’ Comité territorial de Provence